Petite éloge du petit déjeuner – Thierry Bourcy

07c73ec7450fac075b376b53fd0fc377c9d22fa0Dans la collection Petite éloge chez Folio, un nouveau venu vient de poindre le bout de son nez avec Petite éloge du petit déjeuner. Thierry Bourcy, propose d’écrire l’éloge du petit déjeuner, propos pris comme véridique par le responsable de collection. Par chance, c’est un passionné de ce moment et c’est à ce titre qu’il va nous faire partager cela.

Le petit déjeuner est le premier repas de la journée et en France considéré comme le important. Après chacun l’apprécie et le vit différemment selon la semaine et le week-end. Pour Thierry Bourcy, c’est un moment qu’il aime particulièrement, c’est une « douce transition entre les ombres de la nuit et les occupations du jour ». D’ailleurs, le premier texte démontre sa véritable passion pour ce moment et dans l’évolution de sa pratique. Par exemple, en grandissant, il va passer du chocolat chaud au thé, que sa tante anglaise va lui faire découvrir et lui apprendre à apprécier. L’importance de la confiture qu’il apprécie de manger et l’origine de ces dernières souvent faîtes maison par la famille proche et aimante.

D’ailleurs, pour montrer l’importance de ce repas, il a créé un questionnaire qu’il a fait remplir à beaucoup de personne. Il propose une analyse des résultats et parle des différences entre pays. Par exemple, les petits déjeuners salés comme on trouve en Angleterre, en Belgique, en Allemagne… avec saucisses, haricots à la sauce tomate ouhafragrautur (porridge islandais) contrairement au sucré français avec croissant, pain au chocolat, pain viennois… Mais ce moment tout comme le montre le cinéma hollywoodien est un moment de bonheur et de bien-être.

Pour conclure ce petit ouvrage, l’auteur propose de courtes histoires qui ont un rapport plus ou moins lointain avec le petit déjeuner. J’ai beaucoup aimé le récit concernant l’Australie. Une jeune femme française était tombée sous le charme de deux surfeurs australiens. Après avoir pris un petit déjeuné, pendant lequel elle a dû manger du vegemite, ils sont partis faire du surf. Par malchance, les deux surfeurs se font dévorer par des requins affamés. En voyant cette horrible scène, elle se met à vomir ce petit déjeuner qu’elle avait bien du mal à digérer. Les requins après s’être approché de la marre de vomi se sont enfuis et elle put ainsi avoir la vie sauve. Bien entendu, c’est une fiction. J’ai trouvé cela assez drôle surtout en souvenir d’avoir gouté de la vegemite.

 La lecture de cette éloge est agréable, il faut bien le reconnaître. Mais je m’attendais à une vraie hymne à ce moment que j’aime tant. Je m’attendais à une déclaration d’amour à ces moments calmes et précieux du petit-déjeuner que l’on peut prendre seul, à deux ou à plusieurs ; sucré, salé ou les deux, dans le calme ou en musique. Car je ne doute pas un seul instant que l’auteur apprécie énormément ce moment. 

Une lecture légère et agréable qui risque de vous donner faim. Vous allez penser à ce moment et au plaisir qui peut en découler. Une certitude, à votre prochain petit déjeuner, votre penserez à ce livre.

Publicités

20 réflexions sur “Petite éloge du petit déjeuner – Thierry Bourcy

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 250 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #16 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s