La colère de Fantômas – Tome 1 – Les bois de justice – Olivier Bocquet et Julie Rocheleau

41ndZNA3yOL._SX362_BO1,204,203,200_Fantômas évoque forcément quelque chose dans la mémoire collective. Le 10 février 2011, il fêtait ces 100 ans. Alors pour l’occasion Olivier Bocquet et Julie Rocheleau, décide de s’approprier le personnage pour en faire une bande dessinée. Direction la rencontre de personnage incroyable avec le premier tome, Les bois de justice.

la-colere-de-fantomas-2

Pierre Souveste et Marcel Allain ont créé un anti-héros, Fantômas pour la presse qui s’est d’abord diffusé sous forme de romans-feuilletons pour toucher toutes les couches de la société. Les 32 romans ont connu un très grands succès et sont d’ailleurs toujours lus de nos jours. Mais se sont toutes les adaptations et les appropriations par divers artistes qui a permis à ce personnage de s’encrer dans la mémoire collective. « Aujourd’hui pourtant, si le nom de Fantômas est bien vivant, sa mémoire est moribonde. Pour beaucoup, le premier terroriste de l’ère moderne, celui qui a mis l’Europe à feu et à sang, tenu les rois en otage et fait vaciller les Etats, celui qui a torturé, tué, mutilé, incendié, pillé, celui qui a répandu des épidémies et levé une armée de criminels, le Maître du Crime, le Prince de l’Effroi n’est plus qu’un pitre au masque bleu, poursuivi par un clown, à bord d’une DS volante. » nous apprenons-nous dans la préface.

INA-fantomas

 

 

 

fantomas-1964

 

 

 

 

 
L’histoire débute le samedi 25 décembre 1895, une femme va être tuée et avant de mourir, elle va confier son enfant, Charles au policier Juve, qui e révèlera être le futur journaliste Jérôme Fandor. Seize ans plus tard, le lundi 21 août 1911, Fantômas est au tribunal et sera jugé coupable. C’est sur la place public, qu’il va être exécuté. Dans une grande colère, il va crier au peuple parisien : « Je me vengerai! ». A partir de ce moment, chaque jour va s’égrener pour tomber dans les limbes de la vengeance et de la cruauté. Le premier acte va être lors de la représentation le mettant en scène dans La tâche sanglante avec Valgrand. A partir de ce moment plus rien et ni personne ne va l’arrêter, pas même le duo de Juves et Fandor.

la-colere-de-fantomas-4

J’ai été séduite dès la couverture. Sans même l’avoir ouverte, je savais que j’allais aimer cette histoire et en effet, je n’ai pas été déçue. Dès la première planche, je suis tombée sous le charme graphique et coloré du travail de Julie Rocheleau. Des dessins incroyables avec un pinceau particulier qui nous plonge directement dans un monde à part. Il ni a pas de détails inutiles ou de teintes utilisés par dessus la jambe tout est travaillé. D’ailleurs, cela va jusqu’au fond de page qui est blanche pour l’histoire sans Fantômas et lorsque le personnage apparaît le fond devient noire. Le texte est juste, bien écrit et très fin. L’ensemble est fabuleux et j’ai grande de lire la suite maintenant.

la-colere-de-fantomas-5

Si vous aimez les bd avec de sublimes dessins, un très beau texte et suivre un véritable méchant sans pitié, prenez La colère de Fantômas. Vous ne pourrez vous contenter d’un seul tome, vous aurez envie de lire la trilogie.

la-colere-de-fantomas--PORTRAIT

PlancheA_178996

la-colere-de-fantomas,-tome-1---les-bois-de-justice-377818

rocheleau6-avril-2015

Publicités

Une réflexion sur “La colère de Fantômas – Tome 1 – Les bois de justice – Olivier Bocquet et Julie Rocheleau

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 250 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s