Petit traité des privilèges de l’homme mûr et autres réflexions nocturnes – Flemming Jensen

petittraiteprivilegeshommemur_300dpiFlemming Jensen est un danois heureux qui a dépassé la fleur de l’âge depuis un bon moment. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle il a écrit Petit traité des privilèges de l’homme mûr et autres réflexions nocturnes. Il veut partager ces réflexions et ces manies d’homme avec le public à travers le monde.

Chaque nuit une envie pressante se fait, alors pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour se faire un gueuleton nocturne tranquillement. Sa femme ne pourra rien lui dire même si souvent elle insinue qu’il a de l’embonpoint. Ces moments de calme lui permettent de réfléchir à sa vie, à sa famille, à ces proches, à la foi en Dieu, à l’importance des fêtes, la production médiocre des programmes télévisuels… Il philosophe avec lui-même tout en profitant de la vie avec une femme qu’il aime, des amis proches et des enfants et petits-enfants affectueux.
Le libraire m’avait vendu un bon moment de poilade. Il faut dire que la couverture était prometteuse d’absurdité et j’ai plus souri que ri. La vie d’un homme mur qui adore se goinfrer à la nuit tombée des tartines de pâté de poissons tout en réfléchissant est charmant et original. Il s’invente des histoires comme celle où il a une écharde dans le doigt et s’imagine aller dans une clinique privée qui va lui proposer des médicaments contre la douleur à la carte pour finir de lui demander s’il veut qu’on lui ampute le bras. Il veut inventer une histoire de son Noël lorsqu’il était petit à raconter à ces petits enfants. Toute l’histoire va être fausse du début jusqu’à la fin. Et puis, il a des moments drôles comme quand son petit-fils lui avait demandé comment sortir avec une fille. Une fille lui avait demandé par sms et ne savait quoi répondre. Le grand-père plus trop à la page des technologies et des modes de communication, va d’abord demander à ces amis qui ne savent pas. Puis va décider de faire à sa méthode avec une lettre de 14 pages. Depuis, son petit-fils ne lui demande plus de conseils, allez savoir pourquoi. Des moments sympas et cocasses qui en font une lecture originale et un cadeau pour les cinquantenaires et plus, à faire.

Flemming Jensen possède une verve bien à lui, dynamique et assez absurde. C’est peut-être cela l’esprit des pays du froid. On rit parfois des situations farfelues rendant la lecture agréable et sinon, on garde toujours le sourire.

Lien vers l’éditeur  

Publicités

4 réflexions sur “Petit traité des privilèges de l’homme mûr et autres réflexions nocturnes – Flemming Jensen

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 250 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #15 | 22h05 rue des Dames

  3. J’ai bien rit, parfois un peu lourd. Mais il y a des phrases marrantes; je cite: «  »La natation? Il paraît que c’est très bon pour la silhouette…. Et pourtant … vous avez déjà vu un canard? »
    C’est un bon moment de lecture sans plus. Et comme tu dis un cadeau pour les cinquantenaires; 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s