En Syrie – Joseph Kessel

51q+QN6P3QL._SX301_BO1,204,203,200_Que savons-nous de la Syrie ? L’actualité brulante du moment nous évoque en pays en guerre mais quoi d’autres ? Joseph Kessel, âgé de 28 ans signe son premier reportage sur ce pays en 1926. Folio, nous propose de nous plonger dans l’Histoire à travers le regard d’un écrivain de génie.

La Syrie a été très longtemps sous mandat français. L’armée se bat mais les raisons de ce combat ne sont pas toujours très claires. Les hommes sur place sont là pour agir et non pour réfléchir. Les politiques en France donnent des ordres sans vraiment prendre en compte les coutumes locales. Dans ce berceau des civilisations, des cultures se mélangent et s’affrontent dans des paysages sublimes. 27 religions cohabitent dans un fragile équilibre dans trois communautés (musulmans, chrétiens et les Druzes) très différentes. Les tensions sont palpables et les affrontements peuvent être féroces.

Joseph Kessel n’est pas un homme impressionnable. Ancien officier de l’aviation pendant la Première Guerre mondiale, il a voyagé dans le monde et rencontrer bien des hommes. Il aimé l’Orient et des noms comme Damas, Palmyre, Euphrate le fait rêver. Il prend part à des bombardements sans aucun état d’âme. Il fait son travail de journalisme tout en restant courtois et à l’écoute de tous ceux avec qui il va s’entretenir. Ces reportages sont représentatifs de l’esprit colonial de l’époque : conquérir à tout prix et ethnocentrisme. Cela a changé maintenant puisque effectivement la France ne sera aussi pas la moitié du monde arabe.

Le style de Joseph Kessel est particulier où le récit journalistique se rapproche du récit littéraire. Les descriptions sont pertinentes et pointilleuses. En lisant les pages, je pouvais voir la beauté des jardins de Damas, sentir l’ambiance des grottes souterraines ou sentir l’odeur particulière du dessert. Une immersion étonnante grâce à une plume surprenante et très agréable. Une expérience de lecture qui me donne très envie de poursuivre la découverte de cet auteur, académicien, aux mille vies, très prolixe.

Un reportage bien trop court où j’aurais apprécié lire encore une centaine de pages. Une vision d’un pays qui permet de mieux comprendre la situation actuelle le tout raconter par un journaliste de talent qui a voyagé dans le monde.

Publicités

13 réflexions sur “En Syrie – Joseph Kessel

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #12 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s