Lartigue, la vie en couleurs – MEP

Capture d’écran 2015-08-21 à 08.18.26

La MEP décide montrer une autre face de Jacques Henri Lartigue. Ce photographe connu pour ces photos en noir et blanc, a toujours pratiqué la couleur. L’exposition a pour but de faire découvrir une autre partie de son oeuvre qui est pour une grande partie inédite. Direction l’histoire d’un homme qui a commencé la photo à 8 ans et qui n’a arrêté qu’à sa mort.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.51.59

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.52.50

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.53.40

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.54.16

40% des 117 577 négatifs et positifs ont été conservés par la donation Jacques Henri Lartigue.

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.55.26

Présentation de l’exposition par Martine d’Astier et Martine Ravache, commissaires de l’exposition :
« Lartigue a pratiqué la couleur à deux périodes de sa vie.

DE 1912 À 1927 : LES AUTOCHROMES

Ils sont rares et précieux. Une trentaine sur les 87 conservés à la Donation Lartigue sont montrés dans l’exposition.
Avec l’enthousiasme de la jeunesse (il a 18 ans) et une fascination pour les “nouvelles technologies”, Lartigue expérimente le procédé autochrome, technique récemment commercialisée par les frères Lumière. Les plaques de verre de format 6×13, stéréoscopiques qu’il utilise permettent de voir en relief et supposent des perspectives choisies. La couleur, le mouvement et le relief sont autant de manières d’attraper l’insaisissable et la vie. Cependant la lourdeur de l’équipement et la lenteur du temps de pose l’amènent à délaisser cette technique et donc la couleur.

À PARTIR DE 1949 : LE FILM COULEUR

Après vingt ans de photographie en noir et blanc, Lartigue s’intéresse de nouveau à la couleur. Avec son Rolleiflex, il privilégie le format carré jusque dans les années soixante-dix tout en pratiquant avec son Leica le format 24×36.
Toujours fidèle à lui-même, il continue à documenter sa vie, à enregistrer les moments qui lui sont chers : “Je suis empailleur des choses que la vie m’offre en passant“ (journal manuscrit, Paris, 1968). Par exemple, heureux avec sa jeune épouse Florette, il photographie Florette. Ses photographies sont si bien composées qu’on pourrait les croire mises en scène ou retouchées, en un mot fabriquées alors qu’elles sont toujours le fruit de la spontanéité et le miroir des plaisirs qu’il prend dans la vie. Pour ce photographe instinctif, la couleur célèbre la joie, la sensualité et se prête, mieux que tout, à la célébration du printemps, des saisons, du ciel et de la beauté sous toutes ses formes sensibles.

Qu’il ait été jeune ou âgé, Lartigue a toujours eu l’esprit juvénile. Rares sont ceux qui conservent leur vie durant une fraîcheur enfantine, une curiosité et un émerveillement comparables. “Lartigue n’a pas vieilli d’une heure depuis sa première photo” écrit René Barjavel en avril 1972. Est-ce cela qui explique la modernité évidente de ses photographies ? Une modernité – faut-il le préciser – que la couleur exacerbe au point de lui donner une sensibilité quasi contemporaine. Preuve supplémentaire, si elles datent bien des années 1950 ou 1960, ses images ne sont jamais nostalgiques pour autant. Leur énergie n’est pas celle du passé et Lartigue est définitivement une créature du futur.

Conscientes de la responsabilité qu’il y a à exposer plus d’une centaine de photographies inédites et dans le souci de rester fidèles à Lartigue, nos avons opéré une sélection à partir des choix de Lartigue lui-même. Les albums qu’il a réalisés au fil des ans, permettent d’en garder la trace. Quelques pages seront d’ailleurs exposées.

Nous avons décidé de privilégier le format 6×6 qui traduit à la perfection la vision achevée de Lartigue. Preuve en est qu’il ne les recadrait jamais.

Comme il n’existe pas de tirages couleurs de l’époque, excepté ceux que Lartigue a collés dans ses albums, les épreuves de l’exposition sont des tirages pigmentaires faits à partir des positifs originaux. »

Photographie J. H. Lartigue © Ministère de la Culture - France / AAJHL

Photographie J. H. Lartigue © Ministère de la Culture – France / AAJHL

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.58.23

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.59.00

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.00.33

Capture d’écran 2015-08-22 à 10.59.59

Sublimes photos de coquelicots qui sont exposées avec un rétro-éclairage.

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.01.38

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.04.57

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.06.34

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.08.09

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.09.33

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.13.26

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.16.14

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.17.40

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.19.43

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.20.54

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.21.45

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.22.24

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.23.40

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.24.17

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.25.13

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.27.29

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.28.18

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.29.09

Carven, Agay, été 1962, Ektachrome (6 x6)

Carven, Agay, été 1962, Ektachrome (6 x6)

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.33.22

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.34.21

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.37.19

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.38.41

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.39.39

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.40.34

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.41.28

Capture d’écran 2015-08-22 à 11.43.01

Une magnifique ballade dans des souvenirs. Il ne manquait plus que les odeurs de fleurs qui s’ouvrent ou l’odeur de la pluie sur l’herbe. J’ai pris le temps de regarder les photos, d’apprécier le silence des pièces d’exposition. Une douceur et une beauté simple émanent de chaque photo. Une exposition qui met de bonne humeur.

Lien vers la MEP

Publicités

4 réflexions sur “Lartigue, la vie en couleurs – MEP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s