Transformers 4 : L’âge de l’extinction

385412Michael Bay continue sa franchise des Transformers mais en faisant quelques changements. Le monde est encore menacée, uniquement les autobots vont pouvoir sauver les humains de leur propre vanité. 

Exit Shia Laboeuf qui a fait la première trilogie et bonjour Mark Wahlberg, l’acteur qui joue avec un ours en peluche (Ted et Ted 2) pour la nouvelle trilogie. Mark Wahlberg joue Cade, un mécanicien vivant dans sa grange loin de tout qui va un jour réactiver Optimus Prime. Le souci c’est qu’un de leur proche va les dénoncer contre de l’argent et à partir de là une course poursuite va débuter. Cade, père de famille, célibataire va devoir fuir avec sa fille, Tesa (Nicolas Peltz) ainsi que son petit ami, Shane (Jack Reynor) accompagnés des derniers autobots. Shane et Case ne s’apprécient pas mais les aventures vont les rapprocher surtout pour l’amour de Tesa.

transformers48

Le véritablement problème est ailleurs. Des humains viennent de créer une nouvelle particule avec le métal des transformers, des decepticons et du métal de dinosaures trouver dans des glaciers. Les militaires voulaient créer des robots et se protéger contre de nouvelles attaques extraterrestres. Galvatron, le big boss des méchants va utiliser la vanité humaine en leur donnant la graine pour créer du transformium. Les humains voient une bonne occasion mais les méchants aussi. Le trio d’humains aider de 5 autobots vont sauver la planète.

transformers-4-age-of-extinction-grimlock-fire-breath-header

D’extraordinaires combats vont se succéder à grands renforts d’effets spéciaux très bien maîtrisés qui se déroulent partout dans le monde. Fini le fait de rester aux Etats-Unis, bienvenue en Chine. C’est vrai qu’ainsi cela fait un taux de représentativité des minorité assez importante. Je ne veux pas être trop mauvaise langue. Les plans sont sublimes car l’action se situe aussi bien dans les quartiers pauvres que dans les quartiers d’entreprises Une bonne occasion cinématographique pour des placements de produits  surtout automobiles : Ford, Mitsubishi, Chevrolet, Pagani… avec de très bonnes courses poursuites. Même moi qui ne connaît rien en voiture, j’ai découvert par exemple la marque Pagani qui fait des voitures sur demande. Bien entendu, il faut avoir un gros budget. J’ai tout aimé dans ce film qui dure 2h46 mais à aucun moment je n’ai regardé l’heure car j’était à 200% dedans. Je l’ai déjà vu trois fois et cela ne me poserais aucun souci de revoir encore tellement c’est bien joué, bien tourné et qu’il ni a rien en trop.

Transformers-4-optimus-Prime

 

Gros coup de coeur de films de robots avec d’excellentes scènes de combat, d’amitié et d’Amour. Car ici on se bat pour le respect, l’honneur et la protection des humains contre les extraterrestres. Vive les autobots et vivement la suite.

Publicités

18 réflexions sur “Transformers 4 : L’âge de l’extinction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s