Le singe de Hartlepool – Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau

Couv_169020En pleine guerre napoléonienne, un bateau français se trouve proche des côtés anglaises. Une grave intempérie détruit le bateau, tous meurent, ou presque. Uniquement deux personnes vont survivre, mais comment et pourquoi?

L’histoire que nous raconte Wilfrid Lupano, aux mots et Jérémie Moreau, aux dessins et aux couleurs est basée sur une histoire vraie dont on sait assez peu de chose. Un jour un bateau français, pas très loin du village d’Hartepool connaît une terrible aventure. Le capitaine a décidé de jeter un jeune gamin à l’eau juste parce qu’il chantait en anglais et que c’était une nourrice anglaise qui l’avait élevé. Une chance, car par la suite le bateau va être touché et va sombrer dans les eaux profondes.

le-singe-de-hartlepool-planche-1

Uniquement Philip se réveillera sur la plage et comme il est bilingue, il va se faire très vite des amis et va pouvoir s’enfuir. Par contre, cela va être une autre histoire pour l’autre occupant du bateau. Habillé en homme, tous le monde prend le singe pour un français et la colère du peuple va être sans pitié. Sachant que les français étaient petits et sentent mauvais, il n’en fallu pas plus pour prendre l’animal haut et court pour le plus grand plaisir de tous.

le-destin-tragique-du-singe-d-hartlepool_322164_536x330p

Le hasard m’a fait découvrir une histoire vraie totalement inédite et drôle. Cette légende encore très vivante en Grande-Bretagne. D’ailleurs, les habitants d’Hartepool portent le surnom de monkey hangers (les pendeurs de singe) et la mascotte de l’équipe de foot locale est évidement un singe, prénommé H’Angus (jeu de mots avec Hang us! : « Pendez-nous! »).  J’ai appris tout cela sur la dernière page très documentée. Un très beau travail dans le dessin très particulier avec des teintes assez sombres et lumineuses à la fois. Le texte est bien trouvé et assez juste. La lecture est très agréable et surprenante. J’ai adoré le petit clin d’oeil à Darwin, père et fils.

planche14-15_case_fusain

Vous voulez savoir jusqu’où peut pousser la haine de l’autre et l’ignorance, aller à la rencontre des habitants de Hartepool.

PlancheA_169020

Publicités

3 réflexions sur “Le singe de Hartlepool – Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD chez Chroniques littéraires | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Le Singe de Hartlepool | patchcath

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s