Fenêtre sur crime – Linwood Barclay

Capture d’écran 2015-06-22 à 18.38.26

Linwood Barclay décide de nous emmener en plein coeur des Etats-Unis pour enquêter sur un meurtre assez atypique avec son roman Fenêtre sur crime. Voilà un titre qui met en appétit sur l’énigme qui tient le lecteur en haleine sur 540 pages. Prêt pour mener une enquête surprenante?

Thomas, schizophrène, vit reclus dans la maison familiale avec une obsession : les cartes. Il passe sa journée à naviguer sur Whirl360 pour mémoriser toutes les rues de toutes les villes du monde. Pourquoi? Il est persuadé qu’il est un agent de la CIA et que prochainement il va arriver quelque chose d’horrible ne permettant plus l’accès aux cartes. Seul lui pourra redessiner des cartes et aider des agents optimiser leur fuite. En plus, le président Bill Clinton l’appelle régulièrement pour l’encourager dans sa démarche.

Son père vient de mourir, alors son frère, Ray, illustrateur de 37 ans, revient à la maison. Il n’était pas trop proche de son frère car il n’est pas si facile de se lier avec lui. Mais le lien va se faire doucement et progressivement. Surtout à partir du moment, où Thomas va voir une femme avec un plastique sur la tête sur une des images de son logiciel. Il n’a pas le choix, Ray doit partir à Manhattan essayer de savoir à quoi correspond ce visage. Une occasion de voir une femme lui proposant un travail en or mais aussi une occasion de se mettre dans une situation dangereuse.

Car en effet, c’était bien une femme qui se faisait assassiner sur la photo avec un plastique sur la tête. Cette femme n’est pas n’importe qui et cela aurait du être une autre femme, moins importante. Une horrible affaire politique où de nombreuses personnes vont devoir y laisser leur vie. Ray et Thomas, vont mettre le nez dans une salle affaire et vont devoir vivre une aventure qui va changer leur vie.

Voilà un résumé bien difficile à faire sans devoir trop en dévoiler. Les chapitres courts se succèdent et donnent voie à chacun des protagonistes. Ainsi l’histoire ne nous est pas raconté par une seule personne mais à travers le point de vue des différents personnages. J’ai adoré les rebondissements qui se suivent qui fait que j’ai été surprise page après page. Gros coup de coeur pour la tueuse en série, ancienne grande sportive, qui a comme arme de prédilection le pic à glace. J’ai appris à mieux la connaître au fur et à mesure avec son passé et comment elle en est arrivé là. Tous les personnages sont travaillés et aucun n’est laissé pour compte même si les personnages principaux restent les frères.

Une surprenante lecture que j’ai dévoré en quatre jours. La rencontre avec l’auteur a aidé à avancer plus vite dans la lecture. On retrouve de tout avec de l’Amour, de l’amitié, de la trahison, du suspens, des meurtres, des assassins, des inadaptés, des politiques pourris…. Et tout est utilisé avec justesse, finesse et grande intelligence. Une lecture qui met les nerfs à bonne épreuve…. Suspens et étonnement garantis.

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

15 réflexions sur “Fenêtre sur crime – Linwood Barclay

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Le challenge USA revient | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #4 | 22h05 rue des Dames

    • il a une forme particulière de schizo… il entend des voies… A l’origine, l’auteur avait mis un autre président, Bush, mais on lui a demandé de changer de nom. Connotation négative… même pour un perso fictif… surprenant.

  4. Pingback: Fenêtre sur crime, Linwood BARCLAY « Les livres de Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s