La maison atlantique – Philippe Besson

unnamed-14

Une maison au bord de l’eau et de nombreux souvenirs, voici les éléments les plus importants de l’histoire. Dans cet endroit, se déroule une étrange jeunesse et quand il doit y retourner avec son père pour ces 18 ans au lieu de faire la fête, cela va tourner au drame.

L’histoire
Il a 18 ans, pas spécialement beau et pas spécialement laid. Il a réussi son bac et voudrait le fêter tout comme ces potes. Mais son père exige qu’il passe cet été ensemble à la maison atlantique. Entre eux, ce n’est pas le grand amour. Tout jeune, il a vu comme les tromperies perpétuelles de son père ont affectés sa mère. Même si le divorce a aidé à rendre les choses plus honnêtes, cela a tout de même incité cette femme à mettre fin à ces jours. En plus, son père ne s’est jamais vraiment intéressé à lui. Alors pour ce rendez-vous?

La maison d’à côté est occupée par un couple de vacanciers qui étonnamment viennent leur dire bonjour. Mauvaise idée, car son séducteur de père va vouloir mettre le grappin Cécile et va arriver à la séduire. Cela n’arrange pas les rapports père/fils. En plus, après avoir été avec Agathe, le narrateur rencontre Jérémy et apprécie les moments passés ensemble et qu’importe ce qu’en pense les voisins et les mal-pensants. D’ailleurs son père réagit très mal à cette nouvelle mais va être conciliant car il va avoir besoin de lui pour distraire le mari cocufié. Il va aider son père une dernière fois en étant plus honnête avec le mari. Ce dernier ne va pas apprécier cette tromperie et tout cela finira dans un bain de sang.

Mon avis
Le livre débute sur le fait que le narrateur est orphelin et que ces deux parents ne sont pas morts de façon accidentelle. Voilà direct, j’ai été mise dans l’ambiance. Et la question comment alors sont-ils morts, apparaît dès la fin du premier chapitre. Et tout le livre, va nous raconter ce qui c’est passé. Attention, il ni a pas d’enquête policière, de recherche du meurtrier ou une aventure d’un enquêteur impertinent. Ici, c’est une tranche de vie d’un couple divorcé qui a eu un enfant. Avec le temps, la conception de la famille et de l’amour a très largement différé. Le mari aimait les rencontres éphémères d’une nuit grâce à son talent de maîtrise des mots et la femme est devait rester à la maison pour élever l’enfant. Cette rupture de conception de vie mène à la déchirure et à la souffrance. Philippe Besson arrive à en parler sans excès sentimental et larmoyant. Les sentiments y sont très bien détaillés avec une justesse étonnante entre ceux d’un adolescent de 18 ans, le père amoureux ou le mari trompé. Même si il ne se passe pas grand chose, j’ai toujours envie de tourner les pages pour savoir ce qui va arriver. Quel filou cet auteur qui en plus rédige tout sous forme de court chapitre ce qui incite à tourner encore plus les pages.

J’ai beaucoup aimé ce livre qui l’air de rien met un peu de suspens car on souhaite découvrir comment les parents sont morts. Meurtres? Assassinats? Enlèvements? Suspens… Tranquillement l’auteur nous y emmène et va surprendre par un dénouement non conventionnel.

Merci à la librairie Le livre et la tortue

Lu du même auteur
Un homme accidentel 

 

Publicités

7 réflexions sur “La maison atlantique – Philippe Besson

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Un homme accidentel – Philippe Besson | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: De là, on voit la mer – Philippe Besson | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s