Les poissons ne ferment pas les yeux – Erri de Luca

unnamed-8

 

Notre narrateur à 10 ans, il passe les vacances avec sa mère et il fait chaud. De nouvelles sensations et de nouvelles réflexions vont lui remplir l’esprit. Direction l’enfance au coeur de l’Italie entre plaisir et souffrance.

L’histoire
Il vient passer toutes ces vacances sur cette île en Italie avec ces parents depuis sa plus jeune enfance. Cette année, il sera uniquement avec sa mère car son père et sa soeur sont aux Etats-Unis. Une rencontre va lui changer son été et surement toute sa vie. Grand, mince, tout sec, il aime rester discret à lire et faire des jeux. Alors quand une jeune fille, écrivaine, passionnée des animaux s’intéresse à lui, il commence à se pose d’autres questions. Surtout qu’elle est entreprenante et franche.

Quand les garçons qui convoitaient la demoiselle constatent qu’elle s’approche de lui, ils décident de lui régler son compte. Et lui mal dans son corps qui pour lui ne grandit pas assez vite se laisse casser la figure. Il pense pouvoir ainsi casser une coquille pour en avoir une toute neuve qui lui correspond mieux. Mais ce n’est pas le cas, il va s’en rendre compte. La justice ne pourra rien pour lui puisqu’il ne veut pas dénoncer les coupables. La jeune fille va lui montrer comment la rendre. Elle va lui faire découvrir l’Amour, la tendresse et l’espoir.

Mon avis
Un livre assez surprenant. L’auteur prend le choix de parler de l’enfance de son narrateur mais qui est maintenant adulte. Le monde enfant paraît si compliqué à comprendre et en même temps si facile à vivre. La découverte des sentiments qui traversent le corps et qui modifient le comportement. Cette période où l’on commence à comprendre un petit plus de chose qui vont permettre d’avoir des clés en grandissant. L’Amour que cela soit d’une mère ou d’un proche change tout. Et puis il y a aussi cette notion de famille, car le petit garçon va rester près de sa maman en Italie et ne pas rejoindre son père en Amérique. Pour cela, il va devoir renoncer à ces rêves et juste par amour.

Une histoire qui pousse aux souvenirs. J’ai trouvé attachant ce jeune garçon mal dans son corps et pourtant pleins de rêves. Un auteur que je vais continuer à découvrir en tout cas.

Merci à Luciole pour cette découverte

Publicités

3 réflexions sur “Les poissons ne ferment pas les yeux – Erri de Luca

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s