Le voyage d’Anoki – Antoine Guilloppé

imgres-74ème de couverture
Depuis qu’il est tout petit, Anoki entend parler du Grand Blanc. C’est décidé, aujourd’hui, il part à sa recherche. Un voyage fascinant sous le regard des orques, des pingouins et des morses.

 

 

 

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

 

 

Envie de partir sur la banquise avec Anoki? Il ne reste plus qu’à ouvrir Le voyage d’Anoki d’Antoine Guilloppé.

Voilà encore un ouvrage de l’illustration Antoine Guilloppé qui surprend par les effets de papier. L’histoire d’Anoki qui part à la recherche de du Grand Blanc n’est qu’un prétexte pour créer une histoire pour sublimer le papier. Le papier classique épais côtoie le papier brillant sur lequel la main glisse doucement pour trouver les motifs où je découvre poissons, igloos ou habitants. Puis la nuit se lève, Anoki regarde en l’air tout comme moi et il découvre les étoiles qui scintillent de façon argentée. Les pages se tournent et un pop-up s’ouvre en illustrant la rencontre de l’ours et du jeune garçon.

Une histoire que j’ai trouvé trop simple mais l’illustration compense beaucoup. Il y a une très bonne utilisation de la couleurs où le bleu se mélange au noir et blanc. D’ailleurs, lorsque j’ai fini de lire ce que je retiens c’est le côté tactile, le récit n’est que très secondaire, voir même inutile. Chose assez surprenant pour un ouvrage d’Antoine Guilloppé mais tout ne peut-être parfait.

Si vous aimez les esquimos ou les inuits, vous devriez aimé ce récit du grand froid où l’on rencontre un orgue ou des pingouins. Et si vous aimez le côté artistique des livres, vous serez doublement conquis. Mais si l’histoire vous est nécessaire, il risque d’avoir une petite déception.

7 réflexions sur “Le voyage d’Anoki – Antoine Guilloppé

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

  2. Je suis d’accord avec toi : le plus séduisant dans cet album n’est pas son histoire mais sa qualité plastique. C’est un bel hommage au papier qui peut être un matériau noble. En plus, cet album plaît aux enfants : je l’ai présenté à des classes et ils ont vraiment aimé.

    • Le livre à la médiathèque n’est pas empruntable, sauf erreur informatique 🙂
      Il est réservé à la présentation pour les classes.
      Merci d’avoir partagé ton expérience pratique de ce beau livre. 🙂

  3. Pingback: Little Man – Antoine Guilloppé | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s