Dis-lui que je l’attends – Takuji Ichikawa

Unknown-2Dis-lui que je l’attends
De : Takuji Ichikawa
Edition : Flammarion
Nombre de pages : 358
Traduit du japonais par : Mathilde Bouhon

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.594ème de couverture
Satoshi, bientôt trentenaire, est propriétaire d’une boutique de plantes aquatiques. Il peine à trouver le grand amour et reste hanté par le souvenir de ses deux amis d’enfance qu’il n’a pas revus depuis quinze ans. Un jour, une actrice et mannequin reconnue sonne à la porte : elle cherche un petit boulot et un toit pour la nuit. Satoshi est troublé : pourquoi cette jeune femme s’intéresse-t-elle à lui ? Et pourquoi ne la voit-il jamais dormir ? Quels secrets la belle peut-elle bien cacher ? Avec Takuji Ichikawa, les souvenirs remontent à la surface et viennent bouleverser le quotidien.
Il dépeint des histoires d’amour et d’amitié avec humour et délicatesse dans ce roman poétique et plein de fantaisie.
Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59
Ce nouveau roman de Takuji Ichikawa, Dis-lui que je l’attends, se trouve être un roman d’amour très particulier. Si vous êtes amatrice de bit-lit ou d’Harlequin, le changement va être radicale même si la morale est toujours sauve : l’Amour triomphe toujours.

Nous allons suivre les aventures de Satoshi, le narrateur de cet étrange histoire d’amour et d’amitié. Il a 30 ans et est toujours célibataire. Pourtant, il est son propre patron en vendant dans une petite boutique des plantes aquatiques. Son entourage se compose de son père, de son salarié et d’un restaurateur jusqu’au jour où suite à une annonce une jeune fille, Karin débarque dans sa vie. Il met du temps à la reconnaître mais il se passe quelque chose avec elle. D’ailleurs, il n’est pas à insensible à son charme. Normal, car c’était son premier amour et la fille de son premier baiser. Un vrai bonheur pour lui car pour lui c’est quand il avait 14 ans qu’il avait vécu les meilleures moments de sa vie avec entre autre cette jeune fille.

Une envie de retrouver le troisième larron du groupe, Yûji,  les travaille, mais aucun d’eux n’a pu avoir de ces nouvelles depuis plusieurs années. Pourquoi Karin réapparait-elle dans sa vie ainsi? Doit-il poursuivre sa relation avec la jeune fille du centre de rencontre? Pour répondre à cela, il faut ouvrir son esprit à de la science-fiction romantique. Karin ne dort pas, car si elle s’endormait elle irait dans un  autre monde et ce n’est pas certain qu’elle puisse revenir. Pas de chance, au moment où les deux héros s’avouent leur amour il décide de s’endormir pour sauver sa soeur atteinte de la même maladie et Yûji plonger dans le coma. Notre jeune héros en fidèle amoureux va attendre que sa bien aimé se réveille.

Le roman se lit doucement comme une éclosion d’une fleur. Mais l’histoire reste très simple et un peu niaise pour être honnête. Comment trouver crédible qu’un homme de 30 ans se lamente des meilleures moments de sa vie lorsqu’il avait 14 ans? Il n’a pas rencontrer de nouvelles personnes, bouger, agit… C’est bien triste. Une rencontre étonnante par le style d’écriture qui ne va toutefois pas rester dans ma mémoire.

Merci à Flammarion et Babelio de m’avoir fait découvrir ce roman.

Une réflexion sur “Dis-lui que je l’attends – Takuji Ichikawa

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s